Notre chef bien-aimé a l’art de la formule ; reste à voir si (et comment) chaque musicien est capable de l’interpréter …

Vous devez imaginer un Bavarois avec sa chope et son plat de choucroute, et en-dessous de la table, il est en tutu ; alors faites-moi des tagliatelle de Beethoven.

Les propositions d’exégèse sont les bienvenues … à noter que le morceau concerné n’était pas de Beethoven.

Et d’autres indications qui, pour être plus compréhensibles, n’en sont pas moins inattendues :

Votre crescendo, ça doit être l’inflation dans une république sud-américaine.
C’est vrai que de nos jours, le sol(*) est devenu mineur …

Tu joues comme une méduse anglaise qui aurait la bouche pleine de porridge.
Je crois que ce n’était pas un compliment. Notons qu’un commentateur anglais, justement, a commis ceci à propos de son équipe nationale de cricket, qui ne fut pas brillante en cette fin d’année :
Ils ont joué comme un caniche tartiné de mélasse.

 (*) ancienne monnaie péruvienne, en effet souvent dévaluée

 

 

 

 

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.