Répertoire musical

[Copacabana – Aquarelha do Brasil – Tristeza]

arr. Manfred Schneider           

Jauche 12/2012

Copacabana, c’est au nord de La Havane. En tout cas, c’est ce que l’on apprend dans la chanson. Ca rime en anglais, mais au sud ça aurait rimé aussi … une histoire triste, dont la morale, « ne tombez jamais amoureux », est très « saudade ». Pour ceux qui ne connaissent pas Aquarelha do Brasil, enlevez les deux premiers mots du titre. Le texte pourrait être celui d’un dépliant touristique, à la gloire du « Brésil brésilien » (sic). Un medley qui reste bien dans les oreilles, le bon plan pour terminer une prestation.

John P. Souza

Jauche 12 / 2012 

Plus connu sous le simple nom de « Marche américaine ». Le standard n°1 de Souza, en l’honneur du drapeau américain, et la marche officielle des USA. Elément logique du concert « culinaire », puisqu’il figure dans le film Duck Soup …et  en dessin animé, pour marquer l’effet des légumes verts sur un certain marin. Quant à la version estudiantine, elle ne peut figurer dans un site accessible au grand public.

Jacob de Haan

Jauche 12 / 2012 

Un concert d’harmonie sans une œuvre de Jacob de Haan, ce serait une soupe sans sel. Cette puissante ouverture se veut un hommage au cinéma italien, en particulier à la musique d’Ennio Morricone. Ma di che storia si trattarebbe ? De quelle histoire peut-il bien s’agir ? De la vôtre … Car les instruuctions du compositeur sont d’imaginer son film personnel en se basant sur la musique. Et c’est vrai qu’il y a de quoi accompagner bien des scènes : héroïques, funèbres, sentimentales. 

Notre interprétation lors d’un concert à Orp (décembre 2012) :
https://www.youtube.com/watch?v=UpxEucElDEU